Language selection

Recherche


Se connecter

Se connecter

Adopter les méthodes agiles dans la fonction publique

Agile01-18-2023

Les méthodes agiles sont devenues des pratiques prometteuses et s’intègrent de plus en plus dans l’approche du secteur public en matière de prestation de programmes et de services. D’où viennent les méthodes agiles, et comment et pourquoi sont-elles utilisées non seulement par les développeurs de logiciels, mais aussi par les équipes du gouvernement?

En 2001, un groupe de développeurs de logiciels s’est réuni pour discuter de la manière dont ils pouvaient accélérer le processus de développement de nouveaux logiciels et fournir plus rapidement de la valeur à leurs clients et utilisateurs, en codifiant et en améliorant les pratiques émergentes. Un an plus tard, le Manifeste Agile était publié. Ce document énumère les valeurs et les principes qui sous-tendent l’état d’esprit agile et aide les équipes de développement à travailler plus efficacement.

Les quatre valeurs agiles :

1. valoriser les personnes et les interactions plutôt que les processus et les outils;

2. accorder la priorité aux logiciels opérationnels plutôt qu’à une documentation exhaustive;

3. cultiver la collaboration avec le client plutôt que se concentrer sur la négociation du contrat;

4. se concentrer sur l’adaptation au changement plutôt que sur le suivi d’un plan.

*Cela veut dire que, bien que les éléments de droite aient de la valeur, ceux de gauche en ont plus.

Les douze principes agiles :

1. la priorité absolue est de satisfaire la clientèle en livrant rapidement et de façon continue des logiciels de qualité;

2. l’évolution des exigences est bienvenue, même à un stade avancé du développement. Les processus agiles mettent le changement au service de l’avantage concurrentiel du client;

3. la livraison de logiciels de travail doit être fréquente, dans un délai de quelques semaines à quelques mois, avec une préférence pour les délais les plus courts;

4. les clients et les développeurs doivent collaborer quotidiennement et tout au long du projet;

5. la création de projets doit s’effectuer autour de personnes motivées – donnez-leur l’environnement et le soutien dont elles ont besoin, et faites-leur confiance pour accomplir le travail;

6. la méthode la plus simple et la plus efficace pour transmettre des renseignements à l’équipe de développement et au sein de celle-ci est le dialogue en personne;

7. un logiciel fonctionnel est la principale mesure de progression d’un projet;

8. les processus agiles favorisent le développement durable – les commanditaires, les développeurs et les utilisateurs doivent être en mesure de maintenir un rythme constant indéfiniment;

9. une attention constante portée à l’excellence technique et à la qualité de la conception renforce l’agilité;

10. la simplicité, c’est-à-dire l’art de réduire la quantité de travail inutile, est essentielle;

11. les meilleures architectures, spécifications et conceptions sont issues des équipes auto-organisées;

12. à intervalles réguliers, l’équipe réfléchit à la manière de devenir plus efficace, puis adapte son mode de fonctionnement en conséquence.

Bien que les méthodes agiles existent depuis plus de deux décennies, nous travaillons toujours à les mettre en place au sein du gouvernement du Canada (GC).

Pourquoi les méthodes agiles sont-elles importantes et en quoi sont-elles pertinentes pour mon travail?

Cela dépend de votre rôle dans la fonction publique. L’approche Agile (avec un « a » majuscule, en référence au Manifeste et appliquée au travail de développement numérique) est de plus en plus importante pour la prestation de services au sein du GC. Nous avons besoin d’équipes qui peuvent travailler avec cette approche, de collègues qui comprennent et peuvent favoriser celle-ci, et nous devons être capables de déterminer quand choisir les méthodes agiles par rapport aux autres méthodes ou aux méthodes hybrides.

Toutefois, vous entendrez également parler d’équipes extérieures au monde du développement qui empruntent les principes agiles ou utilisent des pratiques typiques des méthodes agiles telles que la méthode Scrum (une structure de réunion et de collaboration) ou les tableaux Kanban (une méthode de visualisation du travail). Les valeurs et les principes flexibles des méthodes agiles peuvent être adaptés à divers domaines et fournir aux équipes des conseils sur la manière d’adopter des approches plus axées sur l’utilisateur, itératives et incrémentielles. Ces valeurs et principes deviennent peu à peu une nouvelle norme culturelle dans la fonction publique et offrent un espace sûr aux équipes pour subir des échecs, s’adapter, s’améliorer et itérer les pratiques afin d’offrir de la valeur aux personnes servies par le GC.

Une personne agile qui met à jour un tableau Kanban.

Les méthodes de travail agiles sont une réponse à la complexité. En bref, il est effectivement impossible de saisir tous les besoins imaginables et de prévoir exactement comment une grande diversité de personnes, dont les expériences vécues sont très variées, interagira avec un programme ou un service gouvernemental. Par conséquent, les pratiques sont axées sur l’itération, l’expérimentation et l’évaluation fréquente des résultats et des processus utilisés pour les atteindre. Des cycles courts d’itération et de livraison continue avec rétroaction peuvent vous éviter de vous engager dans la mauvaise voie pendant des mois avant de vérifier vos hypothèses sur vos utilisateurs et leurs besoins.

La confiance est le fondement qui soutient les méthodes de travail agiles : la confiance à tous les niveaux, dans toutes les directions. Dans les équipes agiles, il y a peu de place pour la microgestion et l’examen quotidien. Le changement d’état d’esprit est indispensable à l’adoption des méthodes agiles. Les équipes agiles qui réussissent sont hautement collaboratives au sein et hors d’une seule organisation.

Des parachutistes se tenant la main et faisant une fomation. Vue en plongée

En fin de compte, l’objectif est une plus grande efficacité, une plus grande valeur ajoutée et une plus grande satisfaction pour toutes les parties impliquées.

Souhaitez-vous en savoir plus sur la façon dont vous pouvez mettre en œuvre les principes agiles dans votre travail quotidien et sur les avantages que cela peut représenter pour vous et votre équipe? Le catalogue de L’École de la fonction publique du Canada contient beaucoup de ressources pour vous aider à y parvenir. Vous pouvez consulter notre cours le plus récent qui présente les méthodes agiles dans la fonction publique : Introduction à la notion d’agilité dans la fonction publique (DDN208).

Le Centre d’excellence Agile du ministère des Pêches et des Océans a pour mission de promouvoir l’agilité organisationnelle, de favoriser son adoption et de la soutenir dans l’ensemble du GC. Il s’agit d’une ressource utile pour les personnes et les équipes qui souhaitent approfondir leur compréhension et améliorer leur utilisation des pratiques issues de la méthode Agile. Visitez le Centre d’excellence Agile pour découvrir des ressources, des possibilités de formation et des témoignages de réussite.

Qu’est-ce que j’y gagne?

L’état d’esprit agile valorise l’innovation et reconnaît l’importance de l’expérimentation et des compétences en matière de résolution de problèmes au sein de votre équipe.

Éléments à prendre en considération pour votre équipe

  1. Êtes-vous en mesure de réfléchir à votre rôle en étant (plus) agile dans votre travail quotidien?
  2. Comment pouvez-vous encourager votre équipe à adopter les méthodes agiles
  3. Discutez avec votre équipe des approches agiles que vous pouvez mettre en œuvre sur votre lieu de travail et de leurs résultats potentiels.

Ressources

Consultez cette liste de cours et de ressources qui figurent dans le catalogue d’apprentissage de l’EFPC :

Camille Dupuis

Camille Dupuis

Conseillère principale en gestion de curriculum/Senior curriculum management advisor

Recommandé pour vous

Sujet: Série Découverte

Parcours d’apprentissage : Découvrez la cybersécurité

Adoptez les meilleures pratiques de cybersécurité pour protéger les données, les informations, les systèmes et la réputation du gouvernement du Canada (GC). 

il y a 2 ansLecture de 7 min

Sujet: Données

Prise de décision fondée sur des données probantes

Les données ne sont pas toujours assorties d’une analyse; ainsi, quand vous êtes à la recherche d’éléments de preuve, vous devrez peut être interpréter les données brutes en examinant la taille des échantillons, les algorithmes, les approches, etc.

il y a 2 ansLecture de 12 min

Sujet: Série Découverte

Parcours d’apprentissage : Découvrez l’infonuagique

Se familiariser avec les possibilités, les applications et les limites de l’infonuagique.

il y a 3 ansLecture de 6 min