Language selection

Recherche

Pas de code? Pas de problème : explorons les outils de programmation schématisée et sans codage

une femme et une portable
photo via Unsplash

Si le codage est nouveau pour vous, il peut vous sembler intimidant. Depuis quelques années, les plateformes de programmation schématisée (low-code) et sans codage (no-code) sont de plus populaires et utilisées par des gens qui ne sont pas des experts du codage ou qui n’ont tout simplement pas le temps d’apprendre à maîtriser cette compétence. Ces plateformes permettent aux utilisateurs de gagner en productivité, car de nombreuses tâches qu’ils devraient normalement effectuer eux-mêmes peuvent se faire dans un éditeur visuel, et c’est ensuite la plateforme qui génère le code.

De quoi s’agit-il?

Les outils de programmation schématisée et de programmation sans codage sont des plateformes de création de logiciels qui permettent à des personnes sans grandes compétences techniques de créer et de déployer leurs propres applications sans écrire une ligne de code. On peut dire que la programmation schématisée est le meilleur des deux mondes. Vous pouvez commencer par un programme de base, puis le personnaliser en y ajoutant du code si vous le souhaitez.

La programmation sans codage se fait généralement au moyen d’un outil visuel dont vous pouvez vous servir sans avoir à écrire de code. Vous n’avez qu’à pointer et à cliquer, ou, encore, à glisser et à déposer. Un tableau de bord prérempli dans Google Analytics en est un excellent exemple.

Dans le passé, lorsque les organisations avaient besoin de créer de nouveaux systèmes d’information, elles n’avaient que deux options : embaucher un concepteur ou une conceptrice de logiciels ou utiliser un logiciel commercial.

Les plateformes de programmation schématisée et sans codage ouvrent une troisième possibilité : permettre aux organisations de créer des systèmes personnalisés sans avoir à embaucher de concepteurs de logiciels et à se contenter de logiciels qui ne répondent pas exactement à leurs besoins. Il est préférable de réfléchir à la manière dont ces outils peuvent fonctionner ensemble.

Cependant, comme c’est le cas pour tous les outils, pour en faire bon usage et en tirer le maximum, les utilisateurs ont besoin de savoir comment ils fonctionnent. Puisqu’ils sont généralement considérés comme l’avenir de la création de logiciels, il est essentiel de comprendre ce que sont chacun de ces outils, ce qu’ils permettent d’accomplir et ce qui les distingue les uns des autres.

via GIPHY

Exemples d’outils de programmation sans codage et de programmation schématisée


Les outils de programmation sans codage et de programmation schématisée sont dotés d’une interface utilisateur simple grâce à laquelle on peut glisser et déposer des éléments. Ils permettent aux utilisateurs de visualiser facilement le processus de création et de définir la logique métier sous-jacente. Voici quelques exemples d’outils de programmation sans codage:

  • Airtable : une plateforme visuelle qui connecte les données, les personnes et les flux de travail au sein d’une organisation;
  • Google Analytics : collecte des données provenant de vos sites Web et applications pour produire des rapports qui fournissent des éclairages sur votre entreprise;
  • Système de gestion de contenu Hubspot : comprend l’hébergement, des thèmes adaptables, des contenus dynamiques, la modification des pages par glisser-déposer, etc.;
  • IFTTT : abréviation de « If This Then That » (si x, alors y). L’outil peut intégrer des applications, des appareils et des services pour les faire travailler ensemble;
  • Obviously AI : un outil qui permet aux analystes des activités non techniques d’effectuer rapidement des prédictions à partir de leurs données historiques, en quelques clics seulement;
  • Pagecloud : un outil de création de sites Web doté d’un éditeur intuitif de programmation sans codage;
  • Zapier : automatise votre travail en connectant vos applications, pour ensuite déplacer des données entre ces applications en fonction de règles que vous définissez;
  • Zendesk : un outil de création de logiciels conçu pour améliorer la relation avec la clientèle.

De même, les outils de programmation schématisée sont des plateformes de création de logiciels qui proposent une interface utilisateur graphique pour la programmation. Vous pouvez donc écrire du code très rapidement en investissant beaucoup moins d’efforts qu’avec la programmation traditionnelle. En résumé, ces outils sont aussi conviviaux que leur interface est simple à comprendre.

Ils permettent de coder rapidement en réduisant au minimum les efforts de codage manuel requis. Non seulement ces plateformes facilitent le codage, mais elles accélèrent la configuration et le déploiement. En général, dans ces plateformes, vous n’avez pas à écrire le code ligne par ligne. Il vous suffit de mettre en place la logique métier et le code se crée de lui-même. Voici quelques exemples d’outils de programmation schématisée :

  • Microsoft Power Apps : un service permettant de créer et d’utiliser des applications professionnelles personnalisées destinées au Web et aux appareils mobiles qui se connectent à vos données;
  • Retool : un moyen facile et rapide de créer des outils internes à l’aide de composants existants;
  • Salesforce Lightning : un outil qui vise à simplifier les processus de création des applications de l’éditeur Salesforce. Il est destiné aux utilisateurs professionnels qui n’ont généralement pas d’expérience en programmation;
  • Visuel LANSA  : un outil de programmation schématisée hybride qui réduit le codage manuel et élimine la prise en charge de plusieurs langages et infrastructures de développement.

Qu’est-ce que je dois retenir?

Les outils de programmation schématisée et de programmation sans codage sont utilisés pour l’analyse, les transactions des petites entreprises, l’automatisation à petite échelle et la création de sites Web. Bien qu’on n’établisse pas de distinction entre ces deux types d’outils, il convient de noter qu’il existe des différences essentielles entre eux.

La principale différence entre les plateformes de programmation schématisée et de programmation sans codage est le fait qu’elles permettent ou non à un utilisateur ou à une utilisatrice ordinaire d’entrer du code. Toutes ces plateformes, quelle que soit leur interface visuelle, préparent du code en arrière-plan pour stocker le programme, mais :

  • les plateformes de programmation sans codage permettent aux utilisateurs ordinaires d’accéder au code sous-jacent de l’application et de le modifier facilement;
  • les plateformes de programmation schématisée ont tendance à permettre aux utilisateurs de créer des logiciels plus complexes et personnalisés. C’est pourquoi les utilisateurs plus techniques, qui ont recours au code pour déployer des applications, les privilégient.

Bien que l’idée de programmation schématisée et de programmation sans codage puisse sembler géniale, cette méthode de création de logiciels a ses limites et peut ne pas convenir à toutes les tâches pour les raisons suivantes.

  • Des options de personnalisation limitées : ces plateformes offrent des outils de personnalisation limités, ce qui oblige les organisations à adapter leurs processus opérationnels aux capacités de la plateforme.
  • Des options d’intégration limitées : lorsque les organisations créent une application à l’aide de ces outils, elles peuvent se retrouver aux prises avec des problèmes d’intégration, en particulier lors de la migration d’anciennes applications.
  • La sécurité : les outils de programmation schématisée et de programmation sans codage sont des logiciels fondés sur l’infonuagique, créés par des utilisateurs qui ont une expérience limitée en matière de sécurité de l’information et qui ne maîtrisent pas le processus de création. Par conséquent, les failles de sécurité constituent un risque lorsqu’on se sert de ces outils, en particulier ceux qui sont destinés au public. C’est pourquoi leurs mesures de sécurité doivent être vérifiées.
  • Les problèmes d’informatique parallèle : étant donné la prolifération de ces applications, il se peut qu’une seule personne sache comment le système fonctionne, ce qui est source de problèmes.

Qu’est-ce que cela m’apporte?


L’avenir du codage est de ne pas coder du tout. – Chris Wanstrath, ancien directeur général de GitHub

Vous et vos collègues auriez avantage à explorer le sujet et à adopter la programmation schématisée et sans codage pour créer des applications. Les outils qui permettent ce genre de programmation peuvent vous aider à résoudre bien des problèmes, tout en facilitant le développement informatique.

La plupart des organisations ont besoin de plus de talents pour créer des systèmes à la fois nouveaux et meilleurs. Bien que les plateformes de programmation schématisée et sans codage ne représentent pas une solution permanente, elles constituent un bon moyen d’atténuer les pénuries. Au fil du temps, ces outils deviendront probablement encore plus accessibles et plus faciles à créer en ce qui concerne les processus et les cas d’utilisation courants.


Des points à discuter avec votre équipe

  1. Comment les outils des plateformes de programmation schématisée ou sans codage pourraient simplifier nos flux de travail ?
  2. Comment ces outils s'intégreraient-ils à notre infrastructure informatique existante ?
  3. Comment mesurerions-nous le succès après le déploiement de ces outils ? Quelles mesures détermineront la valeur de l'outil ?
  4. Que faudrait-il pour autonomiser les développeurs citoyens (le fonctionnaire public moyen) et réduire la charge de travail des groupes informatique ?
  5. Avons-nous un mandat nous autorisant à faire l’essai de nouvelles technologies?

Resources:

No Code | Les leçons de cinq grandes entreprises qui ont adopté des plateformes deprogrammation sans codage (en anglais seulement)

IBM| Comparons la programmation schématisée et la programmation sans codage, deux nouvelles méthodes de création de logiciels (en anglais seulement)

Ionos | Le low-code : sa définition, ses particularités et ses champs d’application (en anglais seulement)

GC Wiki | La création d’applications à l’aide d’outils de programmation schématisée

(en français seulement)
Vanlang Nguyen

Vanlang Nguyen

Van is a member of the DA and loves robots | Van est membre de l'AN et adore les robots

Ottawa

Recommandé pour vous

Sujet: Série Découverte

Parcours d’apprentissage : Découvrez la cybersécurité

Adoptez les meilleures pratiques de cybersécurité pour protéger les données, les informations, les systèmes et la réputation du gouvernement du Canada (GC). 

il y a 2 moisLecture de 7 min

Sujet: Données

Prise de décision fondée sur des données probantes

Les données ne sont pas toujours assorties d’une analyse; ainsi, quand vous êtes à la recherche d’éléments de preuve, vous devrez peut être interpréter les données brutes en examinant la taille des échantillons, les algorithmes, les approches, etc.

il y a 10 moisLecture de 12 min

Sujet: Série Découverte

Parcours d’apprentissage : Découvrez l’infonuagique

Se familiariser avec les possibilités, les applications et les limites de l’infonuagique.

il y a un anLecture de 2 min