Language selection

Recherche


Se connecter

Se connecter

Sonder le fossé numérique pour combler l’écart

Le fossé numérique s’entend de l’écart entre les gens et les collectivités qui ont accès à des technologies modernes d’information et de communication et ceux qui n’y ont pas accès. Au Canada, l’accès à Internet et son usage accusent des disparités considérables entre les régions rurales et urbaines, ainsi qu’entre les foyers à faible revenu et ceux à revenu élevé. Or, cet écart peut avoir des répercussions néfastes sur les possibilités qui s’offrent aux gens sur les plans de l’économie, de l’instruction, des soins de santé et de l’inclusion sociale.

Le saviez-vous?

Seulement soixante-deux pour cent des Canadien·nes ont accès à une connexion Internet à large bande permettant une vitesse de téléchargement de 50 mégabits à la seconde et une vitesse de téléversement de 10 mégabits à la seconde. En revanche, 91,4 % des Canadien·nes ont un accès à Internet qui leur permet d’atteindre au minimum les vitesses précédentes.

Qu’est-ce qui cause le fossé numérique?

Une illustration conceptuelle qui représente l’accès restreint à la technologie et à l’information. L’image montre un paysage désertique sur lequel se découpe une arche composée de livres et d’une tablette électronique qui lui tient lieu de porte.

Une enquête de Statistique Canada a démontré une forte corrélation entre le revenu des ménages et l’accès Internet à haute vitesse. On a aussi établi un lien entre le fait d’habiter une région rurale et d’avoir une mauvaise connexion à Internet. Par ailleurs, d’autres facteurs démographiques influeraient sur l’usage des technologies de l’information et des communications, dont l’instruction, l’âge, le sexe, la langue et la culture.

Le fossé numérique est un problème d’ordre mondial. Les pays adoptent des approches légèrement différentes pour composer avec la situation, mais des organismes internationaux comme les Nations Unies, le Forum économique mondial et l’Institute of Electrical and Electronics Engineers évoquent la nécessité de régler le problème. Certains thèmes se dégagent des difficultés qui causent le fossé numérique :

  • accès insuffisant à une connexion Internet à haute vitesse : les gens qui habitent les régions rurales sont souvent mal desservis par les entreprises de services publics et les ménages à faible revenu n’ont tout simplement pas les moyens financiers nécessaires;
  • connaissances et formation limitées en matière de technologie : les programmes d’études primaires et secondaires accusent un retard dans l’enseignement des compétences numériques à titre de compétences de base;
  • durée de vie écourtée des appareils : l’obsolescence programmée et le soutien à durée déterminée écartent du marché des appareils dont pourraient se servir des gens qui cherchent des outils informatiques d’occasion abordables;
  • obstacles d’ordre linguistique : comme Internet repose majoritairement sur l’anglais, les gens doivent souvent connaître cette langue pour suivre de la formation sur la technologie.

Le fossé numérique a des conséquences réelles sur la population canadienne, dont les suivantes :

  • les gens qui habitent les régions rurales et isolées du pays, particulièrement dans le Grand Nord, où l’accès à Internet est lent ou absent, n’ont pas souvent eu la possibilité de faire du télétravail ou d’assister à de la formation virtuelle pendant la pandémie de COVID-19;
  • les membres de ménages à faible revenu qui ne mettent pas souvent leur appareil électronique à jour n’ont pas accès aux plus récents correctifs de sécurité, ce qui accroît leur vulnérabilité à la cybercriminalité;
  • comme on s’exprime publiquement de plus en plus en ligne, les gens qui n’ont pas accès à un appareil électronique ni à une connexion à Internet ne peuvent pas se faire entendre.

Des conséquences qui touchent des générations

Le gouvernement du Canada travaille à combler le fossé numérique depuis presque 25 ans, principalement au moyen de programmes qui visent à donner aux écoles primaires et secondaires, aux collectivités rurales et autochtones, ainsi qu’aux ménages à faible revenu un meilleur accès aux technologies de l’information et des communications. La pandémie de COVID-19 a mené à une amélioration des compétences dans le domaine du numérique, mais il reste néanmoins du travail à accomplir à cet égard.

Beaucoup de choses peuvent se produire en 25 ans. L’accès équitable aux technologies de l’information et des communications est devenu un problème multigénérationnel. Les enfants des familles touchées n’ont peut-être pas à leur disposition un ordinateur ou une connexion Internet à haute vitesse à la maison, ce qui risque de les désavantager à l’école et de limiter leurs possibilités à l’avenir.

Une illustration conceptuelle symbolisant l’inégalité. L’image, qui montre des gens sur des plateaux situés à différents niveaux et des escaliers de différentes hauteurs, illustre que tous et toutes n’ont pas les mêmes connaissances de base.

Curieusement, beaucoup des mesures prises par l’industrie des technologies de l’information et des communications pour combler le fossé numérique ont eu l’effet contraire. Pour accroître la taille du marché, les entreprises ont réduit le niveau de compétences numériques nécessaires pour utiliser leurs services. Par conséquent, plus de gens recourent à des moyens technologiques, sans toutefois avoir pu acquérir les compétences leur permettant d’en faire un usage éclairé.

Depuis 2017, les enseignant·es dans les établissements postsecondaires signalent que les écarts dans les compétences fondamentales en matière de technologie (en anglais) nuisent à la réussite des étudiant·es. Les chefs de file mondiaux en technologie (en anglais) ont exprimé des préoccupations semblables à l’égard des jeunes qui font leur entrée dans le marché du travail. Réfléchissez-y un instant. Dans quelle mesure comprenez-vous le fonctionnement de l’appareil que vous utilisez pour lire le présent article?

Le fossé numérique cause des disparités dans l’accès à l’information et à la technologie qui minent la capacité des gens et des collectivités de participer à l’économie mondiale. Cette situation engendre une pénurie d’emploi, mais aussi une diminution de la productivité et de la concurrence économique aux niveaux national et mondial.

Solutions

Puisque de plus en plus de services sont offerts en ligne, le fossé numérique se creuse, ce qui exacerbe les inégalités sociales et économiques, en plus de compliquer davantage l’accès aux ressources et aux possibilités pour les personnes marginalisées. Or, comment pouvons-nous remédier au problème?

Les gens, les organismes et les collectivités peuvent aider à combler le fossé numérique de plusieurs façons concrètes, dont les suivantes.

  1. Accroître l’accès à la technologie : pour accroître l’accès à la technologie, on peut notamment mettre à la disposition des collectivités mal desservies des ordinateurs et un accès à Internet abordables et augmenter le nombre de points d’accès Wi-Fi publics dans les régions où la connexion à large bande est limitée.
  2. Fournir des formations sur le numérique : de nombreuses personnes qui n’ont pas accès à la technologie n’ont pas non plus les compétences nécessaires pour l’utiliser efficacement. En offrant des formations sur le numérique, nous pouvons faire en sorte que chacun et chacune ait les connaissances et les compétences nécessaires pour participer pleinement à notre monde de plus en plus numérique.
  3. Favoriser l’élaboration de politiques équitables : les gouvernements et les personnes qui prennent les décisions politiques peuvent jouer un rôle crucial dans la lutte contre le fossé numérique. Ils peuvent élaborer et soutenir des politiques qui favorisent un accès équitable à la technologie et à Internet, dont créer des fonds de service universel (comme le Fonds pour la large bande du Canada) ou offrir des subventions ciblées pour les ménages à faible revenu.
  4. Favoriser les investissements du secteur privé : le secteur privé a un rôle essentiel à jouer dans la lutte contre le fossé numérique. Les entreprises peuvent investir dans des infrastructures et des services qui contribuent à combler le fossé qui sépare les gens qui ont accès à la technologie de ceux qui n’y ont pas accès, notamment par l’intermédiaire de partenariats avec les gouvernements, les organismes à but non lucratif et d’autres parties prenantes afin d’élargir l’accès à la technologie et à Internet.

Conclusion

En somme, lutter contre le fossé numérique nécessite l’adoption d’une approche multidimensionnelle qui implique la collaboration du gouvernement, du secteur privé et des organisations de la société civile. En travaillant ensemble, nous pouvons contribuer à combler le fossé numérique.

Pour approfondir la réflexion

  1. Qui, dans votre entourage, est touché par le fossé numérique?

2. Comment pouvez-vous contribuer à combler le fossé numérique?

3. Comment pouvez-vous améliorer vos compétences numériques?

Cours

Ressources

Joshua Turner

Joshua Turner

Recommandé pour vous

Sujet: Série Découverte

Parcours d’apprentissage : Découvrez la cybersécurité

Adoptez les meilleures pratiques de cybersécurité pour protéger les données, les informations, les systèmes et la réputation du gouvernement du Canada (GC). 

il y a 2 ansLecture de 7 min

Sujet: Données

Prise de décision fondée sur des données probantes

Les données ne sont pas toujours assorties d’une analyse; ainsi, quand vous êtes à la recherche d’éléments de preuve, vous devrez peut être interpréter les données brutes en examinant la taille des échantillons, les algorithmes, les approches, etc.

il y a 2 ansLecture de 12 min

Sujet: Série Découverte

Parcours d’apprentissage : Découvrez l’infonuagique

Se familiariser avec les possibilités, les applications et les limites de l’infonuagique.

il y a 2 ansLecture de 6 min